À l’arrivée d’une voiture importée d’Allemagne, l’une des premières démarches administratives à accomplir est la souscription d’une assurance. Quel type d’assurance choisir ? Comment s’y prendre et quelles en sont les garanties ? Quelques pistes de réponses par ici.

Quelle assurance pour une voiture importée d’Allemagne ?

Les propriétaires des véhicules importés d’Allemagne peuvent souscrire à une assurance auto temporaire. Ce contrat d’assurance est limité dans le temps. Il a généralement une durée de 1 à 90 jours. Son obtention est soumise à des règles précises relatives à l’âge et à l’ancienneté du permis de conduire de l’automobiliste.

Les assureurs exigent que le demandeur d’assurance soit âgé d’au moins 21 ans.

Son permis de conduire quant à lui doit avoir été obtenu depuis 2 ans au minimum. Ces exigences permettent d’offrir ce contrat à des personnes ayant une maîtrise relativement bonne de la conduite.

Cependant, certains assureurs ne proposent pas de contrat aux véhicules importés pendant que d’autres développent des offres attrayantes. Pour éviter d’être pris au dépourvu au dernier moment, il est conseillé de commencer les démarches d’assurance avant l’arrivée de la voiture en France. Vous pouvez alors utiliser des comparatifs en ligne pour être mieux fixé.

Quelle est la procédure d’obtention ?

procédure d’obtention d'une voiture allemande
Quelle est la procédure d’obtention d’une voiture allemande ?

La demande d’assurance dans le cas de l’import d’une voiture d’Allemagne doit se faire auprès d’un assureur situé dans la même localité de résidence que le demandeur. Le processus est assez rapide en cas de conformité de toutes les pièces justificatives.

Dans la plupart des demandes d’assurances auto provisoires, les organismes d’assurance demandent la fourniture de certains documents obligatoires que sont :

  • Une photocopie du permis de conduire valide et donnant le droit de circuler sur le territoire français ;
  • Un double de la carte grise de la voiture importée ;
  • Un extrait conforme à l’original du relevé d’informations du conducteur.

Le relevé d’informations permet en effet d’avoir le profil du conducteur et les informations relatives aux problèmes antérieurs rencontrés dans sa conduite. C’est un document légal qui accompagne souvent le contrat d’assurance. Ce papier peut être remplacé en cas d’absence par une déclaration sur l’honneur de l’assuré de ses infractions ou accidents de circulation passés.

Quelles sont les garanties ?

Comment fonctionne l'assurance auto temporaire ?
Comment fonctionne l’assurance auto temporaire ?

L’assurance auto temporaire des véhicules importés d’Allemagne permet de protéger les responsabilités civiles du conducteur. Sur le plan juridique, il jouit des droits de recours et d’une défense pénale en cas de problèmes. Ces garanties ne sont tout de même pas fixes.

Certaines compagnies plus flexibles proposent des options supplémentaires auxquelles l’assuré est libre ou pas de souscrire. Ainsi, dans un contrat d’assurance auto provisoire, on peut retrouver des garanties relatives aux dépannages pour une assistance en cas de pannes. Une assurance de réparation de dommages ou une assurance corporelle de l’automobiliste peuvent être aussi ajoutées à la liste. Tout dépend du type d’utilisation que prévoit l’assuré.

Par ailleurs, il est important de rappeler que le coût d’une assurance auto temporaire est plus élevé que les contrats d’assurance conventionnels. Plusieurs paramètres entrent en compte dans la fixation des prix et il est donc souhaitable de bien se renseigner avant de se lancer.

Connaître les différences du code de la route grâce à l’auto-école de Bruxelles

code de la route grâce à l’auto-école de Bruxelles
Connaître le code de la route grâce à l’auto-école

Avoir son permis de conduire est loin d’être une chose facile à obtenir. Cet examen ne cesse d’évoluer avec le temps, mais quoi qu’il arrive, après avoir reçu son précieux papier rose, vous pouvez conduire dans n’importe quel pays d’Europe. Pourtant, il existe de légères différences dans le code de la route avec nos voisins limitrophes. En tant que Français, même si vous pouvez rouler sans aucun problème en Belgique ou en Allemagne, vous êtes censé respecter la loi en vigueur. Nous avons fait appel à une auto-école réputée sur la ville de Bruxelles pour nous aider à connaître les différences entre les pays.

  • La limitation de vitesse : en France, la limitation est fixée à 130 km/h sur l’autoroute. En Belgique, la limitation est fixée à 120 km/h. En Allemagne, contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, il existe des règles. Si vous n’avez aucun panneau, vous pouvez rouler à la vitesse que vous le souhaitez, même s’il est conseillé de rouler à une vitesse de 130 km/h. Certaines autoroutes allemandes sont équipées de panneaux électroniques, modulant la vitesse en fonction du trafic.
  • Les équipements obligatoires : en Belgique, vous devez avoir un extincteur et une trousse de secours, en plus de votre triangle et un gilet réfléchissant. En Allemagne, les pneus hivers sont obligatoires pour circuler sur les routes de montagne.